Mustafa Abdalla

Mustafa Abdalla
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2019 - 30/06/2020

discipline

Anthropologie et ethnologie
Sciences de la santé

Fonction d’origine

Chercheur associé

Institution d’origine

Institut d’anthropologie sociale et culturelle de l’Université libre de Berlin (Allemagne)

pays d'origine

Allemagne

projet de recherche

Pathologies productives : patients professionnels et marchandisation de la maladie en Égypte

Sur la base d’une recherche ethnographique, ce projet examine l’évolution de la perception de la maladie auprès d’une partie de la population égyptienne, les « patients professionnels ». Face à la pauvreté croissante, à la détérioration des conditions de vie et au passage aux politiques économiques néolibérales en Égypte, ces patients banalisent leurs maladies et s’en servent comme principale source de revenus. Dans les facultés de médecine, les étudiants n’ont pas la possibilité, dans le cadre des programmes d’enseignement, de travailler avec des patients et de les examiner. Cette situation a conduit a conduit à l’émergence du patient professionnel qui fournit ce service aux étudiants. Pour survivre à la pauvreté, la commercialisation des maladies et la vente des connaissances constituent un phénomène croissant dans les établissements médicaux en Égypte. Un grand nombre de patients, en particulier les marginaux et les pauvres, Entretiennent leur condition de malades et leur connaissance du marché. Le phénomène du patient professionnel crée des regroupements biosociaux de patients et de courtiers. Ces groupes apportent un soutien mutuel, proposent des activités organisées, et même assignent des missions à certains de leurs membres. Ce projet examine différents niveaux de ce phénomène émergent : le niveau institutionnel de la faculté de médecine, celui de l’expérience individuelle et de la gestion de la maladie, les dynamiques et les politiques internées aux groupes de patients professionnels, ainsi que le niveau de la communauté et de la famille.

biographie

Mustafa Abdalla est chercheur associé à l’Institut d’anthropologie sociale et culturelle de l’Université libre de Berlin. Il a obtenu sa maîtrise en anthropologie de l’Université américaine du Caire et son doctorat de l’Université libre de Berlin. Ses recherches portent sur le genre, la sexualité, la masculinité, l’éducation médicale, l’évolution de la perception de la maladie et de la migration. Il a mené des recherches à la fois en Égypte et au Mali. Son projet de recherche en cours en Égypte porte sur le phénomène émergent chez les patients professionnels et leur utilisation de leurs corps souffrant pour restaurer leurs rôles sociaux et réaliser des gains économiques.

institut