Jean Jonassaint

Jean Jonassaint
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2013 - 30/06/2014

discipline

Littérature

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de Syracuse (États-Unis)

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Edition génétique de Dézafi et Les Affres d’un défi de Frankétienne

Le but de ce projet est de travailler, dans le cadre de l’Institut des Textes et Manuscrits Modernes (unité de recherche du CNRS et de l’ENS), et avec la collaboration du professeur Rafael Lucas (Université de Bordeaux III), à une édition de référence en un volume de deux textes majeurs Dézafi (1975/2002) et Les Affres d’un défi (1979) de Frankétienne. Ce dernier, avec plus de quarante livres publiés, est généralement considéré par les spécialistes comme « l’écrivain haïtien le plus important », comme le rappelait R.C. Archibold dans un article d’avril 2011 du New York Times. L’édition génétique de ces œuvres charnières dans l’évolution des récits caribéens et des littératures du Sud, comprendra un appareil critique expliquant leur genèse et leur signification, mais soulignera également les différences entre les récits haïtiens et français, et les deux versions haïtiennes de 1975 et 2002. Le volume sera publié dans la collection Planète libre des éditions du CNRS.

biographie

Jean Jonassaint est professeur agrégé d’études françaises et francophones à l’Université de Syracuse (Etats-Unis). Au cours de sa carrière, il a également enseigné à l’Université Duke et l’Université du Québec à Montréal et a donné des conférences dans plusieurs universités, comme l’Ecole Normale Supérieure (Paris), Freie Universität (Berlin), Vrije Universiteit (Amsterdam), l’Université Carleton (Ottawa), l’Université de Georgetown (Washington) et l’Université Northwestern (Chicago). Il a publié cinq livres dont Le Pouvoir des mots, les maux du Pouvoir: des romanciers haïtiens de l’exil (1986) est le plus connu. Jean Jonassaint a également édité ou coédité plusieurs ouvrages sur les littératures américaines et francophones, parmi eux Nouvelles Brésiliennes (Dérives, 1983), L’Amérique entre les langues (Etudes françaises, 1992-1993) et Special Issue on Frankétienne (The Journal of Haitian Studies, 2008). De plus en plus, il est intéressé par une épistémologie pratique, qui dans une certaine mesure implique une éthique de la critique et de la théorie, notamment dans le domaine des études des Caraïbes sur lesquelles il vient de terminer un livre Contre Vulgate (des lieux dits Caraïbes). Son intérêt croissant pour la remise en cause des approches traditionnelles des littératures francophones et caribéennes l’a conduit plus récemment à l’édition critique et génétique des textes. En effet, actuellement il travaille sur deux éditions savantes : l’une de La Tragédie du Roi Christophe d’Aimé Césaire, et un autre de Dézafi/Les affres d’un défi de Frankétienne.

 

 

 

 

institut