Hyam Yared

Hyam Yared
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/02/2019 - 30/06/2019

discipline

Arts et études des arts
Littérature

Fonction d’origine

Écrivaine

Institution d’origine

- (Liban)

pays d'origine

Liban

projet de recherche

Projet d'écriture et implication dans l'atelier de recherche sur les styles de vie en Méditerranée

La Chaire « Camus » est centrée sur la littérature et les nouvelles formes d’écriture. Cette chaire est rattachée à l’axe « Styles de vie en Méditerranée » du programme « Méditerranée ». La question du « Comment vivre ? » ou des styles de vie est une plaque sensible, un analyseur qui permet d’interroger la transformation de nos modes de vie, au croisement de la pensée et de la création. Comme le souligne Marielle Macé, la littérature apparaît comme « le lieu principal où s’est affûtée cette attention au caractère stylistique de la vie elle-même, au pluriel des styles de l’être, au fait qu’il y ait effectivement là des styles, des façons d’habiter les formes et de leur donner du sens. »

biographie

Lauréate en 2007 de la Bourse Del Duca décernée par l’Académie française, Hyam Yared est née en 1975 à Beyrouth où elle a étudié la Sociologie à l’Université Saint Joseph de Beyrouth. Elle écrit depuis toujours et publie depuis 2001. Dans ses œuvres romanesques pour lesquelles elle a été nommée Chevalier des arts et des lettres en 2013 et sélectionnée par le programme Beirut 39 du Hay Festival, Hyam Yared aborde la vie au Liban, la guerre, le poids des traditions, mais également les relations hommes/femmes et la violence des discriminations. Elle n’hésite pas à mettre en scène le corps comme une revendication à une sexualité libérée des conventions d’une société traditionnelle.

Actuellement à Beyrouth, Hyam Yared se consacre à l’écriture. Tour à tour présidente et trésorière du PEN (Liban), Hyam Yared participe également à essayer de redonner au PEN libanais l’engagement et le sens premier qui l’a vu naître, à savoir : celui de défendre les écrivains en prison et la liberté d’expression de la presse et de toute plume, quelle qu’elle soit.