George Weisz

George Weisz
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/02/2020 - 30/06/2020

discipline

Sociologie
Médecine

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université McGill (Canada)

pays d'origine

Canada

projet de recherche

L'évolution de la recherche en santé mondiale (1974 à aujourd'hui)

L'essor de la santé mondiale (Global Health) s'est accompagné d'une expansion rapide de la recherche transnationale. Bien qu'il y ait un certain désaccord sur les types de connaissances indispensables, on tient maintenant pour acquis que la recherche est vitale pour le succès de ce projet. Il rend possible l'investigation historique, sociologique et anthropologique. En collaboration avec des collègues à Montréal et à l'étranger, je propose d'examiner comment des groupes de défense d’intérêts, les milieux politiques et les donateurs, tant nationaux qu'internationaux, publics et privés, en sont venus à considérer la recherche comme une composante essentielle des efforts visant à améliorer la santé dans le Sud global et à analyser les mécanismes qui ont émergé pour sélectionner, planifier et coordonner cette recherche. L'essor de la recherche n'était pas seulement un corollaire de l'essor de la santé mondiale. Les débats sur la recherche en santé dans les pays du Sud ont activement contribué à l'élaboration des valeurs fondamentales, des objectifs et des arrangements institutionnels qui dominent aujourd'hui ce champ scientifique. Elles ont également conduit à l'émergence d'un nouveau domaine hétérogène appelé « Recherche sur les politiques et les systèmes de santé », qui compte maintenant plus de 2000 chercheurs.

biographie

George Weisz est professeur d'histoire de la médecine à l'Université McGill. Il est titulaire d'un doctorat en histoire de l'Université Stony Brook et d'un doctorat en sociologie de l'Université Paris-Descartes. Il a écrit quatre livres, en a édité cinq autres et publié de nombreux articles sur des sujets aussi variés que les eaux minérales, les différences nationales dans les pratiques gynécologiques, les directives cliniques et la quantification médicale. Il a été professeur ou chercheur invité à l'INSERM, à l'Université Paris-Sorbonne et à l'Institut Max Planck pour l'histoire des sciences (Berlin). Son dernier livre, Chronic Disease in the 20th Century : Une Histoire, a été publiée en 2014.

institut

01/02/2011