Alhousseini Diabate

Alhousseini Diabate
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2019 - 30/06/2020

discipline

Droit

Fonction d’origine

Enseignant-chercheur

Institution d’origine

Université des sciences juridiques et politiques de Bamako (Mali)

pays d'origine

Mali

projet de recherche

La régulation de l’accès à la terre et à l’aliment en Afrique de l’ouest : entre enjeux de la mondialisation et impératifs locaux

Le présent projet de recherche, mené en collaboration avec des chercheurs de disciplines différentes, vise à combler un vide dans la recherche actuelle par une analyse scientifique de l’insécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest à travers ses causes, juridiques comme non juridiques, dans une approche à la fois substantielle, globale et transversale, articulant sols, terre, marché et aliment afin de proposer des pistes de solutions prometteuses. C’est ainsi que seront envisagés les moyens d’une gestion durable des sols et d’une protection juridique de ceux-ci afin d’en préserver la fertilité. Car cette fertilité est une condition nécessaire à l’autonomie alimentaire des populations locales et à la préservation de la sécurité alimentaire des générations futures. Un cadre juridique sera également élaboré partant de l’aménagement du territoire (national et régional) pour envisager les moyens juridiques d’un accès équitable à la terre et à ses ressources, afin d’assurer la réalisation des politiques de souveraineté, d’autosuffisance et de sécurité alimentaire dans un système intégré, articulé et cohérent. Il conviendra alors de concevoir des modèles de contrats équitables ou de cahier des charges qui pourraient donner lieu à un label d’investissement responsable. Sans doute faudra-t-il aussi penser un droit d’exception pour l’agriculture, assis sur des mécanismes aptes à sécuriser réellement les droits légitimes des populations locales dans le respect de leurs droits coutumiers. Car c’est là l’une des particularités de l’Afrique que de faire coexister, et se concurrencer, un droit foncier moderne issu de la colonisation et un droit coutumier.  

biographie

De nationalité malienne, Alhousseini Diabaté a fait ses études de master et de doctorat à l’Université de Nantes où il a soutenu en février 2014 sa thèse intitulée La protection juridique du consommateur d’aliment à l’épreuve du libéralisme économique dans un pays en développement : l’exemple du Mali. Alhousseini Diabaté a été, pendant ses études doctorales, un membre actif du programme européen de recherche Lascaux (7e Programme-cadre Convention ERC n° 230400). Depuis Avril 2014, il est enseignant-chercheur à l’Université des sciences juridiques et politiques de Bamako au Mali où il a créé et dirige un master en droit économique et un master en droit foncier et agroalimentaire. En 2015 et 2017 il a été chercheur invité à l’Université de Séville en Espagne. Ses travaux de recherche portent sur le droit de la consommation, le droit économique, le droit de l’alimentation, ainsi que le droit de la mondialisation et ses incidences sur les questions alimentaires, foncières et environnementales en Afrique de l’Ouest.

institut