Vidya Rao

Vidya Rao
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2012 - 30/06/2013

discipline

Arts et études des arts

Fonction d’origine

Musicienne, chanteuse

Institution d’origine

- (Inde)

pays d'origine

Inde

projet de recherche

Pleureuses, martyrs et témoins : les lamentations de Moharram selon les sexes

Vidya Rao se propose d’écrire sur les lamentations récitées / chantées par les femmes chiites au cours du mois islamique de Moharram. Pendant cette période, les membres de la communauté chiite se rencontrent et expriment, à travers des chansons et des discours, leur deuil des martyrs de la bataille historique de Karbala. En se concentrant sur les majlis ou assemblée des femmes, elle espère comprendre la nature sexuée des lamentations des femmes en analysant les différents genres musicaux, poétiques et déclamatoires exécutés par elles dans le cadre du deuil. Vidya Rao projette  d’étudier comment le genre est inscrit dans ces textes par l’utilisation de registres linguistiques, de genres musicaux, de styles et de thèmes poétiques spécifiques. Elle voudrait également comprendre comment, à travers les rituels de deuil et les chansons, les femmes expriment leurs sentiments sur la guerre et la violence, la douleur et la perte, à la fois sur le plan personnel et communautaire, et comment la tragédie de Karbala tisse des liens dans leur esprit avec des questions d’actualité, des problèmes et des aspects de leur vie dans le monde d’aujourd’hui.​

biographie

Vidya Rao est chercheur et écrivain, mais aussi éditrice et chanteuse de musique classique indienne. Elle a obtenu un diplôme d’études supérieures en sociologie à la Delhi School of Economics, et elle a travaillé par la suite dans divers instituts de recherche et dans l’édition ;  elle a enseigné dans diverses universités, tout en poursuivant une carrière de musicien professionnel. Ses recherches portent sur le genre et la forme musicale, ainsi que sur le caractère subversif des performances des femmes. Cependant, pour Vidya Rao, les relations de genre ne sont pas simplement contradictoires, avec les hommes comme oppresseurs et les femmes comme victimes. Ses recherches et son expérience en tant que chanteuse, l’ont détournée des polarités discursives (moderne vs irrémédiablement traditionnel, laïque vs fondamentaliste). D’après elle, il est possible d’être enraciné dans sa tradition – ce qui est son cas en tant que chanteuse classique –  tout en étant moderne, voire féministe et savante. Il est possible, d’être profondément religieux et en même temps laïque. Cette attitude transparait dans sa vie, son travail et son écriture.​

institut