Thaer Yartah

Thaer Yartah
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2018 - 30/06/2019

discipline

Archéologie et préhistoire

Fonction d’origine

Chercheur associé

Institution d’origine

Maison de l'Orient (France)

pays d'origine

France
Syrie

projet de recherche

Tell’Abr 3, Espace social et espace symbolique d’un village entre il y a 11500 et 10700 années

La transition de la cueillette vers l’agriculture a eu de profondes conséquences pour notre espèce, résultant au final en l’émergence de sociétés complexes de grande envergure. Les mécanismes et causes précis, ainsi que les conséquences pour les communautés qui se sont engagées dans l’adoption de l’agriculture restent obscurs. Dans le croissant fertile d’Asie du sud-ouest, les premiers pas vers l’agriculture ont eu lieu durant le début de l’Holocène. Alors que l’émergence de sociétés agricoles sédentaires formait une partie d’un processus à long terme, l’intervalle de temps entre 10000 et 8500 avant Jésus-Christ représente une période particulièrement importante avec l’apparition des premières implantations sédentaires d’importance, l’adoption de la culture de grains et le changement des relations entre l’Homme et les espèces animales qui furent finalement domestiquées. Les questions vitales posées par ce projet sont les pratiques socio-économiques et les idéologies de ces premières communautés villageoises, et comment elles étaient constituées à travers les contextes culturels et écologiques variés d’Asie du sud-ouest durant cette période. Quels types de changements sociaux et idéologiques ont accompagné ces développements qui ont pavé le chemin à la transformation socio-économique communément appelée la « Révolution Néolithique ».

Entre 2000 et 2010 j’ai eu la change de diriger les fouilles d’un site exceptionnel sur l’Euphrate en Syrie du nord, Tell‘Abr 3, en collaboration avec le Directoire Général des Antiquités et Musées de Damas. Nous avons mené cinq saisons de fouilles durant lesquelles nous avons découvert une installation du début de l’agriculture comprenant plusieurs bâtiments avec des preuves exceptionnellement bien préservées de pratiques domestiques, de gestion des plantes et des animaux et de pratiques liées au paysage, comme l’approvisionnement et le déplacement de matériaux bruts, mais aussi un répertoire particulièrement intéressant de preuves liées aux rituels et au symbolisme.

Tell ‘Abr 3 est le pilier de ce projet, l’un des rares sites archéologique datant des premières phases de l’Holocène. Cette étape clef de la transition néolithique est de première importance à la compréhension de la (pré)histoire humaine.

biographie

Thaer Yartah est un archéologue, chercheur associé au laboratoire Archéorient (UMR 5133) et à la Maison de l’Orient Lyon. Il est le directeur des fouilles du site Tell’Abr 3 sur l’Euphrate, en Syrie du nord, entre 2000 et 2010. Il a travaillé sur les objets issus du site pour son doctorat soutenu en 2013 à l’Université Lumières Lyon 2, la faculté Histoire de l’Art et d’Archéologie. Son titre en était « Vie quotidienne, communauté et vie symbolique à Tell’ Abr 3 – Syrie du nord, nouvelles données et nouvelles réflexions sur les horizons du néolithique précéramique A, Levant du nord de 10000 à 9000 avant présent ». Entre 2006 et 2011, il était directeur du département de Préhistoire au Directoire des Antiquités et des musées de Syrie, ainsi que directeur des affaires scientifiques, au département des antiquités et musées d’Alep, Syrie.

institut

01/12/2006