Sergei Zanin

Sergei Zanin
labex
pas Eurias

dates de séjour

15/02/2015 - 15/07/2016
01/10/2016 - 15/01/2017

discipline

Histoire des idées

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Université de Médecine de Moscou (Russie)

pays d'origine

Russie

projet de recherche

Rousseau et la Russie

S. Zanin est spécialiste reconnu de la pensée politique et sociale de Jean ‐ Jacques Rousseau. Son livre consacré à l’idéal social de Rousseau a été édité au cours de l’année 2012 aux Éditions Classiques Garnier à l’occasion du tricentenaire de la naissance de Rousseau. Sa recherche actuelle est centrée sur l’étude de la pensée physiocratique en France et ses rapports avec la pensée de Rousseau et avec la pensée politique en Russie sous l’impératrice Catherine II. Son deuxième livre en français, entièrement fondé sur de la documentation inédite et originale retrouvée dans six centres d’archives russes et françaises.  

biographie

Sergey Zanin est professeur à l’Université de médecine de Samara (Russie), docteur habilité à diriger des recherches en histoire moderne à l’Institut de l’histoire universelle de l’Académie des sciences de Russie, Membre, et correspondant de l’Académie des sciences, agriculture, arts et belles-lettres d’Aix. Né le 29 juillet 1970, à Samara (avant 1989 Kouïbychev). Sergey Zanin a mené des études à la faculté d’histoire de l’Université d’Etat de Samara, qui se sont achevées par l’obtention du diplôme avec une mention « excellent », après la soutenance d’un mémoire de maîtrise sur l’état actuel des recherches sur l’œuvre de Jean-Jacques Rousseau en France. Tout en prolongeant ses recherches sur l’histoire de la pensée politique en France au siècle des Lumières, il a soutenu en à la même Université une thèse pour le grade de doctorat (candidat nauk) sur l’idéal politique dans les premiers ouvrages de J.J. Rousseau. En 2009, Sergey Zanin a soutenu sa seconde thèse pour le grade de docteur d’État en histoire (doctor naouk).

Sergey Zanin a été assistant et maître des conférences à la chaire d’histoire de l’Université municipale de Samara. En 2003, il est devenu directeur du laboratoire de recherche sur la pensée occidentale des XVIIe-XVIIIe siècles de l’Université régionale de Samara. Depuis 2014, il est titulaire de la chaire des sciences sociales à l’Université de Médecine de la même ville. Il a été professeur invité à l’Université François Rabelais (Tours, France), chercheur invité post ‐ doctorant (lauréat du concours du ministère de l’Éducation nationale) à la Sorbonne, au Centre d’études de la langue et de la literature françaises XVIIe-XVIIIe siècles.