Markham Geller

Markham Geller
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2020 - 30/06/2021

discipline

Histoire des idées
Histoire des sciences et des technologies
Sciences et études des technologies
Sociologie

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

University College de Londres (Royaume-Uni)

pays d'origine

Royaume-Uni

projet de recherche

La médecine juive ancienne

Le projet vise à analyser toutes les sources du Talmud de Babylone relatives à la médecine et aux sujets adjacents (par exemple, la guérison par des moyens magiques et rituels). Il s'agit notamment de textes araméens non talmudiques de la fin de l'Antiquité qui présentent des similitudes remarquables avec la médecine du Talmud de Babylone : le phylactère mandélique de la rue, le livre syriaque des médicaments et l'épée de Moïse. Les similitudes frappantes entre ces textes et la médecine talmudique n'ont pas été notées auparavant, mais elles ont fourni des indices sur les sources dont la médecine talmudique est issue. L'objectif immédiat est de produire une vue d'ensemble critique de la médecine du Talmud comme source de comparaison avec d'autres systèmes médicaux de la région datant approximativement de la même période. La monographie résultant de cette étude classera les sources par thème en fonction de critères médicaux de diagnostic, de thérapie, de récits médicaux et d'histoires de cas. L'étape suivante se concentrera sur les aspects cruciaux de la médecine talmudique, en commençant par les plus importants spécialistes des questions médicales. Les analyses se concentreront sur les prescriptions médicales / recettes et ce qu'elles révèlent de la théorie médicale. L'étape finale se concentrera sur l'identification des maladies, des symptômes et des médicaments par rapport à des descriptions similaires dans d'autres systèmes de médecine contemporains du Talmud, y compris des textes en akkadien, en araméen et en grec.

biographie

Markham Geller est professeur Jewish Chronicle de langues sémitiques à l'University College London au sein du département d'hébreu et d'études juives. De 2011 à 2018, il a été détaché de UCL en tant que professeur de sciences sociales à la Freie Universität de Berlin, où il était également chercheur principal d'un projet BabMed de l'ERC. Il est actuellement chercheur invité au Max Planck Institut für Wissenschaftsgeschichte, Berlin.  Il a bénéficié de bourses de la fondation Alexander von Humboldt et a été deux fois boursier à l'Institut néerlandais d'études avancées de Wassenaar (NIAS). Il a également co-porté un projet pluriannuel à Berlin sur "Der Transfer medizinischer Episteme in den ‘enzyklopädischen’ Sammelwerken der Spätantike" (projet Sonderforschungsbereich financé par la DFG, Episteme in Bewegung, FU Berlin).  Il collabore actuellement à un projet NinMed financé par le British Museum Wellcome Trust pour produire une édition en ligne de la bibliothèque médicale de Nineveh (2020-2022). 

institut

01/02/2011