Gabriel Said Reynolds

Gabriel Said Reynolds

dates de séjour

01/10/2016 - 01/06/2017

discipline

Sciences religieuses

fonction

Professeur

organisme

Université Notre-Dame, Etats-Unis

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Un Dieu de vengeance et de miséricorde : Sur la théologie coranique en relation avec les traditions juive et chrétienne

Il a été fait grand cas de la rhétorique du Coran sur le châtiment divin. Dans plusieurs chapitres (« sourates »), notamment 7, 11 et 26, le Coran relate une série de récits dans lesquels Dieu détruit un peuple qui refuse d’écouter les prophètes qui lui sont envoyés. Par endroits, le Coran souligne la nature vengeresse de Dieu, l’appelant « le détenteur du châtiment » (dhū al-intiqām) et le montrant « prompt à juger » (sarīʿ al-ḥisāb). Parallèlement, le Coran montre aussi un Dieu miséricordieux et compatissant (al-raḥmān al-raḥīm) et décrit que sa « miséricorde embrasse toute chose » (7:156). Ce projet de recherche consiste à examiner la juxtaposition de la miséricorde et de la vengeance dans le Coran à la lumière des littératures juive pré-coranique et chrétienne. Il s’agit d’illustrer comment une telle juxtaposition n’est pas spécifique au Coran. En effet, dans Exode (34 :6-7), Dieu est « lent à la colère » et pourtant il « ne laisse rien impuni ». De même, les Pères syriaques mettent l’accent sur la miséricorde de Dieu qui se manifeste dans le sacrifice de la crucifixion tout en soulignant que Dieu punira ceux qui ont rejeté le Christ. Ce projet examine les éléments bibliques sous-jacents qui peuvent être trouvés dans le Coran afin d’ancrer la juxtaposition entre miséricorde et vengeance dans un débat plus large qui fait le lien entre les différentes traditions religieuses.

biographie

Gabriel Said Reynolds mène ses recherches sur le Coran et sur les relations entre musulmans et chrétiens. Il est professeur en islamologie et théologie au Département de théologie de Notre Dame, aux Etats-Unis. Il y dispense des cours de théologie sur les origines musulmanes et sur les relations entre chrétiens et musulmans. Il est l’auteur de The Qur’ān and Its Biblical Subtext (Routledge, 2010) et The Emergence of Islam (Fortress, 2012). Il a traduit ʿAbd al-Jabbar’s Critique of Christian Origins (BYU, 2008). Il est le rédacteur de The Qur’ān in Its Historical Context (Routledge, 2008) et de New Perspectives on the Qur’ān : The Qur’ān in Its Historical Context 2 (Routledge, 2011). En 2012-2013, le professeur Reynolds a codirigé avec Mehdi Azaiez “The Qurʾān Seminar”, un projet collaboratif d’un an visant à encourager le dialogue entre universitaires du Coran. Il est actuellement président du conseil d’administration de l’Association internationale des études coraniques (IQSA). Il travaille également à la publication de son ouvrage (Yale University Press) abordant le Coran à la lumière de la tradition biblique.

institut