CELSO MARTINS AZAR FILHO

CELSO MARTINS AZAR FILHO
Résidents Labex RFIEA+
pas Eurias

dates de séjour

01/09/2021 - 30/06/2022

discipline

Philosophie

Fonction d’origine

Professeur de philosophie

Institution d’origine

Université fédérale de Fluminense et de Rio de Janeiro

pays d'origine

Brésil

projet de recherche

Performance et cognition dans les philosophies de la Renaissance

De nouvelles recherches de caractère éminemment interdisciplinaire attirent l'attention sur les aspects méthodologiques, gnoséologiques et artistiques des œuvres de la littérature philosophique de la Renaissance pour mettre en évidence sa structure conceptuelle performative, visant l'effort formatif d'une conscience en acte, dynamique et multimorphiquement étendue au monde.

Les différents genres discursifs de la Renaissance – souvent des genres hybrides où se mêlent cadres conceptuels et stylistiques, idéaux esthétiques et théoriques –, en plus d'être capables de représenter les opérations de l'esprit humain de manière singulièrement riche et expressive, se révèlent avoir un impact important sur nos capacités cognitives.

 

En s'inspirant de cet intérêt actuel des philosophies de la culture, du langage et de la connaissance pour les apports de la pensée de la Renaissance, il s'agit dans ce projet d’élargir et de faire progresser la recherche, en montrant comment, pour la spéculation sur l'action humaine qui s'y développe, le texte n'est pas seulement un moyen, mais aussi le milieu.

biographie

Celso Martins Azar Filho est professeur de philosophie aux universités fédérales Fluminense (UFF) et de Rio de Janeiro (UFRJ). Directeur du « Laboratoire d’Études de la Renaissance » (LERen : CNPq/UFF), il a été chercheur invité à l’ENS de Lyon (2009 et 2011) et coordinateur du projet bilatéral France-Brésil Capes-Cofecub (2014-2017) "Art, sciences et philosophie à la Renaissance" (ENS de Lyon/UFRJ/UFF).

Participant à des groupes et à des activités d'enseignement et de recherche axés sur l'étude de la pensée de la Renaissance dans différents pays, il a publié plusieurs livres et articles sur le sujet. Ses recherches actuelles se développent notamment autour du caractère singulier de la théorisation sur l’action trempée dans la littérature philosophique de la Renaissance. La préparation de la première édition / traduction en portugais de la correspondance de Michel de Montaigne, financée par l’Editora da UFRJ, est sous sa responsabilité.