Yannick Lemarchand

Yannick Lemarchand

dates de séjour

01/10/2010 - 30/06/2011

discipline

Sciences de gestion

fonction

Professeur en Sciences de gestion

organisme

Université de Nantes

pays d'origine

France

projet de recherche

Les comptes et profits marchands en Europe et en Amérique entre 1750 et 1815 : comptabilité et correspondance de la maison Chaurand

"Mon projet s’insère dans le cadre d’un programme pluridisciplinaire (histoire, économie, gestion) financé par l’ANR et réunissant une douzaine de chercheurs relevant de plusieurs laboratoires. Ce programme, dont la réalisation a commencé le 01/01/2009 et s’achèvera le 31/12/2012 se propose d’analyser, à travers leurs comptabilités et leurs correspondances, la façon dont les marchands du XVIIIe siècle percevaient leurs profits et dont ils élaboraient leurs stratégies, à partir de cette perception.

 

Pour ce faire, une base de données, susceptible de permettre des traitements quantitatifs et qualitatifs, sera constituée à partir de la saisie de documents comptables et de correspondances relevant d’une dizaine de fonds d’archives de négociants français et étrangers, dont le fonds Chaurand à Nantes. Cette base de données sera mise à la disposition de la communauté des chercheurs à la fin du programme.

 

Ma participation à ce programme présente deux aspects complémentaires :

- l’exercice d’une qualification particulière en matière de comptabilité, d’histoire de la comptabilité et de maniement d’archives comptables ;

- la mise en oeuvre d’un questionnement propre, sur les pratiques nantaises comparées à celles des autres villes et pays et sur la façon dont les marchands perçoivent non seulement le profit, mais aussi l’instrument qui leur permet de l’apprécier : l’outil comptable."

biographie

Initialement formé à l’économie, ainsi qu’à l’histoire des sciences et des techniques, Yannick Lemarchand consacre ses recherches à l’histoire des savoirs et pratiques de gestion et plus particulièrement à l’histoire des techniques comptables. Ses travaux posent notamment les questions des origines et des conditions d’émergence de ces outils, ainsi que de leur diffusion et de leur rôle dans l’évolution des organisations, en relation avec le contexte économique, politique, social et culturel.

 

Ces dernières années, il a principalement travaillé sur la période moderne, en s’intéressant en parallèle à la gestion publique et à la gestion privée. La première a été abordée dans le cadre d’un programme interdisciplinaire consacré aux réformes de la comptabilité publique en Europe, comme élément de la construction de l’Etat moderne. La seconde l’a été par le biais d’une série de recherches sur les pratiques du commerce transatlantique au XVIIIe siècle, dont la traite négrière, menées en collaboration avec Cheryl McWatters (Université de l’Alberta à Edmonton) à travers l’exemple du négoce nantais.

 

Le projet qui sera développé durant le séjour à l’IEA se situe dans le prolongement direct de ces travaux.

 

Yannick Lemarchand participe aux comités de rédaction de plusieurs revues françaises et étrangères : Accounting Business and Financial History, Comptabilité - contrôle - audit, Contabilità e Cultura Aziendale, De Computis. Revista Española de Historia de la Contabilidad, European Accounting Review, Finance - contrôle - stratégie, Histoire et Mesure. A côté de ses activités de recherche, il a également exercé diverses responsabilités administratives, dont la direction de la Maison des sciences de l’homme Ange-Guépin, à Nantes, de 2005 à 2008.

vidéos

institut