Sandra Iche

Sandra Iche

dates de séjour

19/02/2017 - 13/07/2018

discipline

Art

fonction

Artiste indépendante, danseuse et chorégraphe

organisme

Art

pays d'origine

France

projet de recherche

Droite/Gauche

Issues des assemblées révolutionnaires de 1789, les catégories « droite » et « gauche » ont fait l’objet de multiples déplacements de sens et d’usages. En deçà de ces appellations et de leur commodité, comment se forge et varie notre positionnement de tel ou tel côté de l’échiquier politique ? Avec Droite / Gauche, nous tentons une archéologie de nos orientations politiques. Dans quelles histoires s’enracinent-elles ? De quelles manières en hérite-t-on ? Quel « être au monde » construisent-elles ? Sous la forme d’une quête à multiples facettes — biographiques, socio-historiques et chorégraphiques — qui invite le spectateur à naviguer entre généalogies familiales, trajectoires individuelles et situations collectives contemporaines, nous poursuivons ici la construction d’un théâtre chorégraphique et documentaire, nourri des approches des sciences sociales. L'espace scénique est investi comme le lieu d'une possible construction, toujours renouvelée, de soi et du monde.

biographie

Sandra Iché a étudié l’histoire et les sciences politiques (publication juin 2009 : « L‘Orient-Express, chronique d’un magazine libanais des années 1990 », Cahiers de l'Institut Français du Proche-Orient, Beyrouth avant de devenir artiste chorégraphique (formation à P.A.R.T.S 2004-2006 et interprète permanente de la Compagnie Maguy Marin/Centre Chorégraphique National de Rillieux-La-Pape 2006-2010). Elle mène ses activités d’auteure et d’interprète (performances, conférences, interviews, publications, etc.) à travers l’association Wagons Libres, questionnant les modalités de « fabrication » de l’Histoire, de sa mise en récit. Entre 2010 et 2012, elle se consacre à la mise en scène de Wagons Libres : usant d’un protocole de conversation dit « des archives du futur », le spectacle revisite l’histoire contemporaine libanaise et plus largement le fonctionnement de nos mémoires. En 2013, elle est lauréate du programme « Hors les murs » de l’Institut français. Entre 2012 et 2014, elle coréalise Variations orientalistes avec quatre collaborateurs (Mary Chebbah, Renaud Golo, Pascale Schaer, Vincent Weber), qui ne sont jamais allés au Liban dans la « vraie » vie, et auxquels elle a proposé de venir sur scène raconter leur voyage au Liban : dispositif critique de fiction par lequel sont revisités nos « orientalismes » contemporains. Sandra Iché vit entre Beyrouth, où elle co-fonde Mansion, maison collective d’artistes, d’activistes et de chercheurs, et Lyon. Ici elle est membre fondatrice de LIEUES, espace expérimental de recherche et de création artistique, et de rodéo, revue pluridisciplinaire, plateforme de rencontres entre pratiques académiques et artistiques. Elle travaille actuellement à un projet de recherche et de création, provisoirement intitulé Droite-Gauche, sur ce qui fonde nos orientations politiques : de quel « être au monde » sont-elles la manifestation ? dans quelles histoires s’enracinent-elles ? de quelles manières en hérite-t-on ?