La décolonisation et les relations géopolitiques après l’Empire

La décolonisation et les relations géopolitiques après l’Empire

auteur

Sung Eun Choi

discipline

Histoire

présentation

"La conception française de la nation, de la citoyenneté et de l’identité nationale a été, et continue d’être, inextricablement liée à l’histoire du colonialisme et de la décolonisation dans l’Algérie occupée par les Français (1830-1962).

 

Mon projet étudie en premier les lois sur la citoyenneté française et les pratiques telles qu’elles s’appliquent à l’ensemble des citoyens français en Algérie pendant la domination coloniale, et examine l’impact de ces lois sur la formation de l’identité française chez les colons et les Algériens naturalisés après la décolonisation. Deuxièmement, j’étudierai la rupture critique dans la conception de la géographie et de la nation avec l’avènement de la Ve République.

 

Je tiens à interroger les débats qui ont façonné la notion de nation géographique et juridique et qui ont joué un rôle dans la politique de la décolonisation en Algérie et dans le « rapatriement » des Français d’Algérie jusqu’aux années Mitterrand.

 

Mon objectif à long terme est de comparer certains aspects dans l’histoire des changements géopolitiques en Asie après le retrait du Japon de ses territoires coloniaux avec l’interaction postcoloniale entre l’Afrique du Nord et l’Europe."

biographie

Sung Choi est né en Corée du Sud, mais a divisé sa vie à parts égales entre la Corée et les États-Unis.

 

Elle a fréquenté l’université de Corée où elle s’est spécialisée en histoire. Elle a obtenu sa maîtrise en histoire moderne européenne à l’université de Chicago et a reçu son doctorat en histoire à l’université de Californie, Los Angeles (UCLA) en 2007.

 

Elle a étudié la question de la décolonisation et les changements dans la conception de la nation française à travers le prisme des politiques d’intégration appliquées aux colons français qui ont quitté l’Algérie et qui ont été transférés en France en 1962. Depuis, elle a enseigné l’histoire comme professeur invité au Pomona College en Californie du Sud et à l’université Loyola Marymount à Los Angeles, en Californie.

 

Sa véritable passion a toujours été la France et l’histoire française. Elle est intéressée par le rôle de la géographie, et la place de la Méditerranée dans l’historiographie française post-coloniale, ainsi que par l’urbanisation des relations coloniales en Algérie française. Comme voyageur, immigré, et historien de l’Asie vers l’Occident, elle espère contribuer à une perspective globale des études françaises. Elle poursuit sa recherche dans l’historiographie transnationale et le travail archivistique en tant que boursier résident à l’IEA de Nantes.

fellows

Histoire
01/10/2010 - 30/06/2011

institut