Symposium 'Learning from New Orleans post Katrina'

date

Lundi 28 Mars 2011, 10h00 - Mardi 29 Mars 2011, 18h00

adresse

MMSH, 5 rue du château de l'horloge, Aix-en-Provence


Agrandir le plan

Symposium 'Learning from New Orleans post Katrina'

Action collective, publics et réponses sociétales aux vulnérabilités environnementales :
Learning from New Orleans post Katrina

 

Symposium de clôture de l’ANR "Katrina/Nola"
Organisé par le LAMES (Samuel Bordreuil) et le CERMES 3 (Anne Lovell), avec le soutien de l’IMéRA, dont l'un des résidents, Peter RICHARDS (artiste-Exploratorium de San Francisco), participera au symposium.

 

Parmi les grandes catastrophes récentes, celle consécutive au déferlement de l’ouragan Katrina sur la Louisiane porte, sans doute plus que d’autres, la signature des « CEP » - « Changements Environnementaux Planétaires » (Crise climatique et/ou érosion côtière et/ou intensification des précipitations exceptionnelles…).

 

D’un autre côté, la reconstruction de la ville a laissé une large place à de nombreuses initiatives citoyennes, conjoignant mobilisations pour reconstruire les quartiers dévastés et vigilance sur les fragilités environnementales de la ville. Le résultat est néanmoins celui d’une ville qui a peu ou prou reconduit sa morphologie initiale sans que les incertitudes sur la vulnérabilité à venir de son site aient pourtant été complètement dissipées.

 

Pour ces deux raisons conjointes, ce qui s’est passé à la Nouvelle Orléans depuis Katrina est d’un intérêt critique – outre évidemment pour les urbanistes - pour les chercheurs de plusieurs disciplines, ceci qu’ils travaillent sur les instabilités environnementales des zones littorales (et notamment en situation deltaïque) ou bien qu’ils soient intéressés par les formes et les difficultés des relèves publiques ou politiques à construire pour faire face à ces nouveaux défis environnementaux.

 

Ce symposium s’articulera autour de la présentation de 6 contributions portant sur la Nouvelle Orléans et le delta du Mississipi, et livrant des analyses aussi bien sur sa situation écologique, les conditions dans lesquelles y vivent leurs habitants, que sur les dynamiques collectives qui ont présidé au rétablissement partiel de la ville.

Les perspectives apportées par ces contributions seront recroisées avec des approches de chercheurs travaillant soit sur des terrains deltaïques similaires, soit sur la problématique des mobilisations environnementales et de leurs difficultés de construction.
La première journée donnera l’occasion d’échanges sur l’état des savoirs sur les instabilités des situations deltaïques et le rôle qu’y joue l’anthropisation des milieux. La seconde journée, portera plutôt sur le thème des réponses publiques aux épreuves environnementales, ménageant un temps de parole aussi bien aux « théoriciens » qu’aux « praticiens » – journalistes, artistes – du public.

Programme plus détaillé à venir. Toutes les informations.

 

 

AVEC :

 

Richard CAMPANELLA
Directeur associé du Tulane/Xavier Center for Bioenvironmental Research Enseignant Chercheur au Earth and Environmental Sciences de Tulane University.
Parmi ses récentes publications :
Bienville’s Dilemma, 2008, Center for Louisiana Studies, Lafayette, LA.
Delta Urbanism, 2010, publications de l’APA (American Planning Association)

 

Karen GADBOIS
Artiste textile, elle a été une des figures marquantes de l’activisme numérique post KAtrina, initiatrice entre autres d’un blog « Squandered Heritage » consacré à la lutte contre les démolitions sauvages.
Elle a depuis lancé un journal en ligne, dont elle est l’éditrice : « thelensnola.org » principalement consacré aux dossiers critiques de la reconstruction de la ville.

 

Julie HERNANDEZ
Géographe, elle enseigne et recherche au Tulane University, Earth & Environmental Sciences.
Franco-Nouvelle Orléanaise, elle a consacré sa thèse à la reconstruction de la Nouvelle Orléans : ReNew Orleans? Résilience urbaine mobilisation civique et création d'un "capital de reconstruction à la Nouvelle-Orléans après Katrina (à paraître)

 

Bob MARSHALL
Journaliste au Times Picayune, principal quotidien de la Nouvelle Orléans, il y couvre l’actualité environnementale, et est à ce titre devenu une référence sur la question des menaces qui pèsent sur le delta du Mississipi.
Il a ainsi reçu deux prix Pulitzer, un premier en 1997 pour une série d’articles – « Oceans of Trouble », analysant les menaces qui pèsent sur la réserve halieutique dans le golfe du Mexique, et un second en 2005 pour son enquête, elle aussi parue dans le Times Picayune sur les erreurs commises par le « Army Corps of Engineer » en charge de la construction des digues et leurs conséquences tragiques dans l’épisode Katrina.

 

Helen A. REGIS
Professeur au Département de Géographie et Anthropologie à LSU (Louisiana State University) à Bâton Rouge. Ses travaux de terrains portent aussi bien sur la Nouvelle Orléans, le Mississipi que le Cameroun.
Elle a ouvert un nouveau champ de recherches sur les impacts économiques de la récente marée noire sur les populations vivant dans les basses terres de la Louisiane.
Elle a récemment publié avec Rachel Breunlin un ouvrage intitulé : Creativity and Activism in the Seventh Ward : toward a critical collaborative ethnography (2009).

 

Formulaire de contact de l'IMéRA

fellows

Art
15/03/2010 - 15/06/2010
15/03/2011 - 15/06/2011
15/03/2012 - 15/06/2012

institut