Politique scientifique et stratégie de l’IMéRA, institut d’études avancées d’Aix-Marseille

Politique scientifique et stratégie de l’IMéRA, institut d’études avancées d’Aix-Marseille

auteur

Raouf Boucekkine

date de sortie

01/12/2016

discipline

Politique scientifique

présentation

Après l’incorporation de l’IMéRA dans Aix-Marseille Université (AMU) en 2013, l’institut a connu des mutations profondes grâce à un environnement scientifique et institutionnel plus favorable, qui a en particulier conduit à la mise en œuvre d’un mode de sélection des résidents répondant aux plus hauts standards internationaux. L’inauguration d’un nouveau bâtiment en juin 2015 a permis à l’IMéRA d’atteindre sa capacité d’accueil de 140 mois-chercheurs par an. La vingtaine de résidents présents développe une activité scientifique intense qui se traduit notamment par l’organisation de nombreux événements scientifiques. Cette évolution véritablement positive de notre institut nous oblige à aller de l’avant pour parachever sa transformation en authentique institut d’études avancées de taille et vocation internationales, et assurer sa pérennité dans un contexte budgétaire encore indéfini. Afin de répondre à ces défis, une nouvelle stratégie scientifique a été mise en place en septembre 2016.

 

Stratégie et politique scientifiques
Trois axes d’action stratégiques ont été privilégiés.

 

Community Building
L’activité de community building, distincte des instituts d’études avancées, devient la force motrice centrale de la production scientifique de l’IMéRA, avec deux modalités essentielles :
un Community Building Seminar (CBS) qui se veut innovant sur le fond et sur la forme, de fréquence hebdomadaire et de durée de référence de 2 heures. Les résidents sont sollicités avant leur arrivée et le contrat scientifique entre l’institut et les résidents est finalisé dès leur arrivée. Les incitations économiques sont clairement formulées, elles font partie du nouveau modèle de gestion de l’institut : priorité de financement est donnée aux activités de création interdisciplinaire jointes, le reste des activités proposées par les résidents sera moins financé, le cas échéant principalement sur les budgets de formation doctorale et ateliers socio-économiques, typiquement excédentaires. Les cycles doctoraux interdisciplinaires proposés par les résidents sont organisés dans le cadre du Collège Doctoral d’AMU, et donnent donc droit à crédits, ce qui assure une présence estudiantine de qualité et une dissémination originale et efficace des approches interdisciplinaires.
Incubation intertemporelle de projets individuels tels que les bourses ERC. L’IMéRA sera attentif au développement des programmes de recherche démarrés en son sein. L’institut financera de courts séjours pour les résidents désireux de rendre compte des progrès dans leur recherche incubée à l’IMéRA. Plus encore, en collaboration avec le service d’AMU pleinement dédié à cette fonction, notre institut offrira à ses résidents de toute promotion la possibilité de préparer des projets ERC en son sein, à la condition que l’institution d’accueil du projet soit l’IMéRA.

 

Structuration de l’activité scientifique

Read more here

 

newsletter

01/12/2016

institut