Radicalisations et violences extrêmes

date

Jeudi 22 Février 2018, 17h30

adresse

AMSE, Amphithéâtre, 3e étage, 5-9 boulevard Bourdet, 13001 Marseille (face à la gare Saint-Charles).

Radicalisations et violences extrêmes

CONFERENCE/DÉBAT - Radicalisations et violences extrêmes, par Jacques Semelin

Jeudi 22 février 2018 à 17h30, AMSE, Amphithéâtre, 3ème étage, 5-9 boulevard Bourdet, 13001 Marseille (face à la gare Saint-Charles).

 

Modérateur : Bernard Mossé (responsable des contenus scientifiques, Fondation du Camp des Milles - Mémoire et Éducation )

A propos de la Shoah, Claude Lanzmann a écrit : « Entre le vouloir tuer et l'acte même, il y a un abîme ». On ne peut imaginer meilleure introduction pour interroger ces trajectoires sidérantes qui entraînent, individus et groupes, de l’idée de détruire en masse à sa réalisation concrète. Comment penser ce passage à l’acte de massacrer, non comme une impulsion psychologique mais comme un processus à la fois incertain et volontaire ? La notion de « radicalisation » peut-elle nous être utile ? Seul un regard pluridisciplinaire peut nous aider à approcher cette complexité vertigineuse, par-delà les différences culturelles et religieuses. On tentera de circonscrire ces cadres mentaux qui préforment les conditions du passage à l’acte, y compris en démocratie. Historien et politologue, Jacques Semelin est professeur à Sciences Po Paris et directeur de Recherche au CNRS. Auteur notamment de Purifier et Détruire, Seuil, 2005, 2017 (3ème édition). Cette conférence, est la première d’un cycle sur « Les dynamiques d’extrémisation », en pensées et en actions, proposé par l’IMéRA, Institut d’Etudes Avancées d’Aix-Marseille Université, et la Fondation du Camp des Milles - Mémoire et Éducation.

institut