Gerardo Serra

Gerardo Serra

dates de séjour

01/10/2017 - 30/06/2018

discipline

Histoire

fonction

Maître de conférences

organisme

Université du Sussex, Royaume-Uni

pays d'origine

Royaume-Uni

projet de recherche

Economie, statistique et l’imagination politique au Ghana et au Nigéria, 1948-1991

Le projet vise à analyser le rôle joué par l’économie et la statistique dans la formation des trajectoires politiques du Ghana et du Nigéria. Le projet se déploie selon deux axes complémentaires. Le premier examine le rôle qu’ont joué l’économie et la statistique dans la transformation du Ghana, entre 1948 et 1966, de l’état de colonie à celui d’État socialiste. Le second envisage l’histoire controversée des politiques de recensement de la population nigériane, initiées après l’indépendance du pays. La recherche sera conduite à travers une série d’études ethno-historiques des recensements menés entre 1962 et 1991, afin de s’en servir comme point d’entrée pour documenter les stratégies que les États et les acteurs non-étatiques ont déployé dans la pratique pour façonner les chiffres consolidés de leurs populations, et pour mettre en lumière les transformations de l’État nigérian et de ses rapports avec ses citoyens. Mobilisant les approches et les apports de l’histoire et de la sociologie des sciences, de l’économie politiques et de l’histoire intellectuelle, le projet s’appuie sur un large éventail d’archives collectées en Angleterre, au Ghana, aux États-Unis et (à l’avenir) au Nigéria. Le projet vise avant tout à proposer une reconstitution historique et une re-conceptualisation théorique du rôle « politique » joué par les sciences sociales dans l’histoire économique et intellectuelle de l’Afrique de l’ouest.

biographie

Gerardo Serra est maître de conférences en histoire économique à l’Université du Sussex, Royaume-uni. Après avoir obtenu son diplôme en gestion et économie de l’art, de la culture et de la communication de l’Université Bocconi de Milan, il se rend en 2008 à Londres pour poursuivre des études de master en sciences et de doctorat en histoire économique. En 2016, il obtient le prix Joseph Dorfman en histoire de la pensée économique pour sa thèse de doctorat, From Scattered Data to Ideological Education : Economics, statistics and the State in Ghana, 1948-1966. Les recherches menées par Gerardo Serra portent notamment sur l’histoire et la sociologie de l’économie et des statistiques, sur l’histoire économique et politique coloniale et postcoloniale en Afrique de l’ouest, et sur l’histoire intellectuelle des dictatures. Pendant sa résidence à l’IEA de Nantes, Gerardo Serra entend travailler sur la publication de son premier ouvrage basé sur sa thèse de doctorat, et entamer un nouveau projet de recherche.

 

Bibliographie sélective

SERRA, Gerardo. Forthcoming. ‘“Hail the census night”: Political imagination and the building of trust in the 1960 Population Census of Ghana’, Comparative Studies in Society and History.

SERRA, Gerardo. Forthcoming. ‘Development Indicators at the Economic Commission for Africa in the 1980s: The Politics of Numbers in the Era of Structural Adjustment’, in Martine Mespoulet and Simon Godard (eds.), The Use and Misuse of Social Indicators, special dossier of Genèses: Sciences sociales et Histoire.

AUSTIN, Gareth and SERRA, Gerardo. 2014. ‘West Africa’, in V. Barnett (ed.) The Routledge Handbook of the History of Global Economic Thought. London and New York, pp. 243-256.

SERRA, Gerardo. 2014. ‘An Uneven Statistical Topography: The Political Economy of Household Budget Surveys in Late Colonial Ghana, 1951-1957’, in Morten Jerven (ed.) Measuring African Development: Past and Present, special issue of Canadian Journal of Development Studies 35:1, 9-27.

SERRA, Gerardo. 2014. ‘Continental Visions: Ann Seidman, Reginald H. Green and the Economics of African Unity in 1960s Ghana’ Centre for the History of Political Economy, Duke University, working paper 2014-8.

institut