Chantal Marazia

Chantal Marazia
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2015 - 30/06/2016

discipline

Histoire des sciences et des technologies

Fonction d’origine

Post-doctorante

Institution d’origine

Université de Strasbourg (France)

Fonction actuelle

Chercheuse Postdoctoral

Institution actuelle

Heinrich Heine University Düsseldorf (Allemagne)

pays d'origine

Italie

projet de recherche

Anatomies du geste. Pour une histoire du tic

Récemment, les troubles du mouvement ont attiré l'attention des sciences humaines. Néanmoins, la plupart des chercheurs se sont limités à l’étude des cas les plus spectaculaires et apparemment prototypiques, à savoir la maladie de Gilles de La Tourette, en prêtant une attention seulement superficielle aux tics en tant que tels. Mon projet porte sur l’histoire de ce phénomène aussi répandu que élusif, et notamment dans le dix-neuvième siècle. La grande ressemblance du tic avec toute une série de manifestations neurologiques et psychiques en a fait un élément central pour la naissance de la neurologie, qui a eu en France, et surtout dans l’Ecole de la Salpetrière, son centre propulseur. Cependant, le tic n'a jamais été une entité exclusivement médicale, mais il a toujours eu, dans le contexte socio-culturel plus ample, une vie propre. Hors du discours strictement médical, il est utilisé plutôt pour caractériser des habitudes extravagantes et bizarres. Ma recherche est consacrée précisément à cette signification « commune » du tic. Cette perspective fait appel à une approche de plus longue haleine, qu’implique, à coté de l’analyse des connaissances et des théories scientifiques de l’époque, aussi une reconstruction de la représentation du tic dans la littérature et la presse.​

biographie

Après des études de philosophie, Chantal Marazia a soutenu une thèse en histoire des sciences sur Ludwig Binswanger. Elle a poursuivi ses recherches en Suisse et à Londres, en Allemagne (Bourse Alexander von Humboldt) et en France (Research in Paris, USIAS Strasbourg). Ses recherches portent sur l’histoire de la médecine du dix-huitième et du vingtième siècle,  notamment sur l’histoire de la psychiatrie et de la neurologie et sur l’histoire des sciences psychiques. Elle a traduit plusieurs livres et textes scientifiques et co-édité l’histoire clinique de Aby Warburg (Die Unendliche Heilung, Diaphanes, 2007).​

institut

01/02/2011