Brian Sandberg

Brian Sandberg
labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2014 - 30/06/2015

discipline

Histoire moderne

Institution d’origine

Northern Illinois University (États-Unis)

Fonction actuelle

Professeur associé

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Un Courage viril : le genre et la violence en France pendant les Guerres de Religion

En 1620, une femme noble d’Auvergne, décrite comme « valeureuse » et « courageuse », partit de sa province menant cent cavaliers pour se joindre avec Marie de Médicis pendant la guerre civile en cours en ce temps-là. Cet exemple de transgression des frontières du genre souligne une « femme guerrière » s'engageant directement dans la violence pendant les Guerres de religion qui dévastaient la France entre 1562 et 1629. Dans la France moderne, les divisions religieuses séparaient les communautés calvinistes et catholiques, construisant les frontières confessionnelles (ou sectaires) et en même temps établissant de nouvelles distinctions de genre dans la société française. Malgré ces barrières sociales, les femmes étaient des acteurs historiques importants pendant les guerres de religion, promouvant des réformes religieuses et des programmes politiques dans un contexte de violence sectaire intense. Mon objectif est de conduire des recherches intensives dans les archives françaises pour un projet de livre, Un Courage viril. Le genre et la violence en France pendant les Guerres de religion, 1562-1629, examinant la nature genrée de la violence et la culture politique pendant les Guerres de religion. Il s'agira d'une étude compréhensive du rôle du genre dans la violence religieuse en France à l’époque moderne, dessinant des perspectives nouvelles sur les dynamiques de l’activisme religieux et de la violence sectaire.

biographie

Brian Sandberg est professeur associé d’histoire à l’Université de l’Illinois du Nord. Il s’intéresse aux intersections entre religion, violence et culture politique durant les guerres de religion européennes. Sa monographie Warrior Pursuits: Noble Culture and Civil Conflict in Early Modern France (Johns Hopkins University Press, 2010) examine la façon dont des nobles provinciaux ont orchestré les actes de violence civile dans le sud de la France au début du 17e siècle. Brian Sandberg a été résident Solmsen à l’Institut pour la recherche en sciences humaines de l’Université du Wisconsin à Madison, résident du National Endowment for the Humanities dans le projet Archive Médicis et résident Jean Monnet à l’Institut universitaire européen de Florence. Il travaille actuellement à la rédaction d’un ouvrage sur la guerre et les conflits dans le monde à la renaissance et mène des recherches pour un projet d’ouvrage intitulé A Virile Courage: Gender and Violence in the French Wars of Religion, 1562-1629.

institut

01/02/2011