Marie Seong-Hak Kim

Marie Seong-Hak Kim
labex
pas Eurias

dates de séjour

15/09/2011 - 15/07/2012

discipline

Histoire contemporaine
Droit

Fonction d’origine

Professeure

Institution d’origine

St Cloud State University (États-Unis)

pays d'origine

Corée du Sud

projet de recherche

Law and custom in Korea.

Comme fellow au Collegium, Marie continuera ses recherches sur l’histoire juridique de la Corée aussi que l’histoire comparative, dans la perspective plus vaste. Marie projette d’examiner comment les sources diverses du droit—la législation, la coutume, la raison, la doctrine, et la jurisprudence—fonctionnent dans les différents systèmes juridiques. En essayant de juxtaposer des évolutions des traditions juridiques de l’Europe et l’Asie, Marie espère que ses recherches dans le cadre du Collegium contribueront à promouvoir le dialogue entre les chercheurs du droit au-delà des frontières géographiques et spatiales. Finalement, elle propose de développer les études sur la Corée à l’ENS et à Lyon.

 

biographie

Marie KIM est professeur d’histoire à St. Cloud State University, Etats-Unis. Elle est aussi avocate au barreau du Minnesota. Née à Séoul, Corée du Sud, Marie a obtenu son doctorat d’histoire et son doctorat juris à l'université du Minnesota. À l’origine, Marie est
spécialiste du XVIe siècle français. Sa thèse, Michel de L'Hôpital: The Vision of a Reformist Chancellor during the French Religious Wars, 1560-1568 (1997), est une biographie critique de L'Hôpital, qui a poursuivit la politique de coexistence des catholiques et des protestantes pendant les guerres de religion. Plus récemment, reconvertie aux études de l’Asie orientale, elle a publié plusieurs travaux sur le droit du XIXe et XXe siècles, s'appuyant sur des travaux japonais et coréens. Elle vient d’achever un manuscrit de livre sur le droit coutumier en Corée, en particulier sur le système juridique de la dynastie Chosǒn et sur la genèse du droit civil dans les périodes coloniales et postcoloniales.

publications

Marie Seong-Hak im
02/04/2012