Michael Provence

Michael Provence
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2017 - 30/06/2018

discipline

Histoire moderne

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Département d’histoire de l’Université de Californie, San Diego (États-Unis)

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Les architectes d’empire : la Ligue des nations et le nouveau Moyen-Orient dans les années 1920

Les formes de gouvernement dans les pays du sud, telles qu’elles apparaissent dans la période post-coloniale, sont très souvent mal connues. Le projet de livre entend étudier les échanges entre les intellectuels arabes qui communiquaient avec la commission mandatée par la Ligue des nations et le gouvernement français. Pendant les deux décennies que dura le mandat (1920-1939), les deux représentants de la France et de la commission mandatée par la Ligue des nations restèrent les mêmes, à savoir respectivement Robert de Caix et William Rapard. Le principal pétitionnaire arabe, Shakib Arslan, demeura lui-aussi en poste durant toute la période. Le projet de livre vise à comprendre les institutions à l’origine des États arabes dans l’après colonisation en mettant à jour les relations et les interactions entre les protestataires, les administrateurs coloniaux et les nouvelles institutions internationales.

biographie

Michael Provence est professeur au Département d’histoire de l’Université de Californie, San Diego. En 2010-2011 et au cours de l’été 2014, il fut chercheur senior, financé par le programme Alexandre von Humboldt, au Zentrum Moderner Orient de Berlin. En 2001, il obtient un doctorat en histoire moderne du Moyen-Orient, accompli sous la direction de Rashid Khalidi à l’Université de Chicago. Il est l’auteur de deux livres : The Great Syrian Revolt, traduit en arabe en 2012, et The Last Ottoman Generation and the Making of the Modern Middle East. Il a également publié de nombreux articles sur la fin de l’empire ottoman et sur la période coloniale au Moyen-Orient au début du xxe siècle.

institut