Marcelo Javier Borges

Marcelo Javier Borges
pas labex
pas Eurias

dates de séjour

01/10/2019 - 30/06/2020

discipline

Histoire sociale et économique

Fonction d’origine

Professeur

Institution d’origine

Dickinson College (États-Unis)

pays d'origine

États-Unis

projet de recherche

Émotions en mouvement: migrations et familles transnationales du sud de l’Europe à travers l’analyse des lettres et des photographies personnelles, 1870-1970

Les migrations transocéaniques à grande échelle qui ont commencé au cours du dernier quart du XIXe siècle ont mis le monde en mouvement à des niveaux sans précédent et ont créé le besoin pour des millions de migrants et de leurs familles de construire, d’entretenir et de recréer des liens affectifs. Les migrations et la circulation de la correspondance internationale ont augmenté de conserve. Les lettres ont fourni aux familles migrantes un moyen pour s’adapter aux défis créés par la distanciation des relations et exprimer le travail émotionnel sous-jacent. La migration a élargi et démocratisé la pratique de la rédaction de lettres. L’accès accru aux portraits photographiques et aux images de famille a ajouté un nouveau support qui contribue à l’élaboration d’un langage émotionnel propres aux échanges épistolaires. À travers l’analyse de lettres et de photographies vernaculaires et de famille, ce projet de recherche examine les dynamiques familiales et de genre, les émotions et l’identité, ainsi que le langage de la migration et de la séparation entre les migrants du sud de l’Europe et leurs familles, alors qu’ils s’adaptent à des vies séparées, conséquences des migrations saisonnières, temporaires ou à long terme.

biographie

Marcelo Borges est professeur d’histoire et titulaire de la chaire Boyd Lee Spahr d’Histoire des Amériques à Dickinson College (Carlisle, Pennsylvanie), où il enseigne l’histoire de l’Amérique Latine et des migrations. Ses publications comprennent des articles, des numéros spéciaux de revues et des livres publiés en Europe, en Amérique Latine et aux États-Unis, comme Chains of Gold: Portuguese Migration to Argentina in Transatlantic Perspective; Company Towns: Labor, Space, and Power Relations across Time and Continents (co-edité); et Migrant Letters: Emotional Language, Mobile Identities, and Writing Practices in Historical Perspective (co-édité). Il est coéditeur de la série de livres de la Presse de l’Université de l’Illinois intitulée Studies of World Migrations. Il est diplômé de l’Université Nationale de La Plata (Argentine) et titulaire d’un doctorat en histoire de l’Université Rutgers (États-Unis).

institut