Le dispositif AGIR

UN Dispositif pour renforcer l’internationalisation de la recherche en SHS

Au cours du dernier quart de siècle, le développement des moyens de communication scientifique, l’accroissement de la mobilité des chercheurs, la mondialisation de l’édition scientifique, l’émergence de nouveaux lieux de production du savoir, la généralisation du financement de projet ont intensifié les collaborations scientifiques internationales et transformé la manière de faire de la recherche. L’internationalisation de la recherche s’est imposée comme un moyen et un vecteur incontournable de l’excellence et de l’innovation scientifique (Rapport sur l’International, Alliance Athéna, 2011).

 

Or, les SHS présentent des spécificités (degré d’intégration méthodologique, place de la langue dans la recherche, pratique collaborative de la recherche et de la « culture projet ») qui expliquent leur dynamique particulière. Il en résulte que l’internationalisation de la recherche en SHS est un processus complexe et multifactoriel qui se déploie dans un contexte de forte concurrence scientifique au niveau mondial. 

 

Malgré les efforts déployés par les universités et les organismes français, la visibilité de notre recherche en SHS s’est affaiblie depuis le début des années 2000 et ses performances à l’Europe demeurent en-deçà du potentiel de nos établissements. Le positionnement international est en-deçà du potentiel de nos communautés et de nos établissements :

- l'internationalisation y apparaît diffuse et peu stratégique
- une faible présence est relevée dans les dépôt de projet, les grands réseaux de recherche et programmes de mobilité
- l'obtention de financements européens pour la recherche individuelle et collaborative est insiuffisante.

 

AGIR intervient en trois points principaux du processus d’internationalisation pour lesquels nos faiblesses sont particulièrement marquées, en interaction avec les trois autres dimensions.

 

* Une réponse structurante et multidimensionnelle : AGIR

Trois axes structurants :

 

• Amélioration de l'accès à l'information et partage d'analyse sur l'international

• Renforcement de la capacité des communautés à monter des projets

 Développer la présence dans les réseaux scientifiques-leviers 

 

Avec pour objectif de renforcer le rayonnement international de la recherche française en SHS en améliorant ses performances dans les domaines suivants :

 

• financement européen et international de la recherche (individuelle et collaborative)

• participation/leadership de consortia scientifiques internationaux

• (co)publications

LE COmité de pilotage

Le comité de pilotage d'AGIR est en cours de constitution.

LE COmité éxécutif

Président

Didier VIVIERS
Secrétaire perpétuel, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique

 

• Denis BERTIN
Vice-président d’AMIDEX et président de l’IMéRA

• Hamida DEMIRDACHE
Directrice Adjointe Scientifique, InSHS, CNRS

• Gilles POLLET
Membre du Directoire du RnMSh, Directeur de la Masion des Sciences de l’Homme Lyon Saint-Etienne
• Arnaud TEYSSIER
Inspecteur général de l’administration

• Helène VELASCO-GRACIET 
Géographe | FranPrésidente du directoire de la FMSH

LE CONSEIL scientifique

Président

• Mamadou DIOUF - Histoire | Sénégal - États-Unis
Professeur, Columbia University, Président du Conseil scientifique

 

• Adriana BELLETTI - Linguistique | Italie

Universités de Genève et de Sienne
• Karol BERGER - Musicologie | États-Unis
Professeur, Stanford University

• Francesca BRAY - Anthropologie sociale | Ecosse
Université d’Edinbourg
• Angela LEUNG Ki Che - Histoire | Chine
Directrice, Hong Kong Institute for the Humanities and Social Sciences
• Eliezer RABINOVICI - Sciences physiques | Israël

Professeur, université de Jérusalem, Israël
• Marta SOLER-GALLART - Sociologie | Espagne
Université de Barcelone

• Ralph UBL - Histoire de l’art moderne | Allemagne
Université de Bâle

• Mieke VERLOO - Sociologie | Pays-Bas
Université de Radboud